mercredi 21 mai 2014

[Chronique] Blood Song, tome 1 : La voix du sang

Blood song, tome 1 : La voix du sang d'Anthony Ryan
Editions Bragelonne
Fantasy
665 pages
Sortie prévue : 18 juin 2014

Résumé :
Vaelin n’a que dix ans quand son père, le Seigneur de Guerre du roi, l’abandonne au pied de la grille d’entrée du Sixième Ordre. Cette commanderie éduque les frères qui sont de toutes les batailles. Vaelin y découvrira la vie austère, solitaire et dangereuse d’un combattant de la Foi, qui n’a désormais plus d’autre famille que l’Ordre. S’il voue une haine farouche à son père, cet homme qui l’a dépossédé de son droit de naissance, et chérit le souvenir de sa mère, Vaelin apprendra au gré de son noviciat que les apparences peuvent s’avérer trompeuses. De révélations en révélations, une seule vérité se fait jour : Vaelin Al Sorna est promis à un grand destin. Un destin qui risque fort de bouleverser le Royaume et, par-delà, le monde.

Mon avis

Vaelin Al Sorna surnommé Tueur d'Espoir par l'empire Alpiran avec qui son royaume est en guerre est sortie de la geôle où il croupissait depuis quelques années afin de participer à un duel à mort. Il est accompagné de Verniers, scribe de l'empereur, qui souhaite recueillir ses dernières paroles, c'est donc à lui que Vaelin va raconter son histoire ou plutôt une version de celle-ci car en tant que lecteur nous apprenons des choses que le scribe ne doit pas savoir. L'histoire de Vaelin Al Sorna débute par son arrivée à la loge du 6ème Ordre alors qu'il n'a que 10 ans. C'est son père, le seigneur de guerre du roi Janus, qui peu de temps après le décès de sa mère, le laisse auprès de cet ordre qui forment des guerriers qui combattent au nom de la Foi. La-bas, il va suivre un entraînement particulièrement difficile où il va apprendre à tuer sans état d'âme au nom de la Foi et où il va découvrir qu'il a quelque chose de très spécial en lui, la voix du sang dont il va devoir apprendre à maîtriser le chant. Même s'il n'a pas choisi d'être la il va accepter son sort et se créer une nouvelle famille composée de ses frères d'arme. Il va en particulier lier une très forte amitié avec 4 jeunes garçons de son âge qui comme lui sont la pour devenir des frères du 6eme Ordre et qui comme lui l'ont rejoint contre leur gré. C'est aussi la qu'il va découvrir que ses parents lui cachaient des choses importantes et qu'il va mener son enquête afin d'en savoir plus sur sa mère. Mais au-delà de sa formation au sein de l'ordre il va être manipulé par le roi Janus qui veut en faire sa nouvelle Epée et qui l'enverra mener une guerre particulièrement sanglante.

J'ai trouvé dommage que le récit soit à la troisième personne alors que c'est Vaelin, le personnage principal, qui raconte ses souvenirs mais cela n'a pas empêché mon immersion dans l'histoire car l'auteur a créé un univers complet. On découvre tout un pannel de personnages, des lieux, des coutumes, des croyances... et j'ai apprécié de ne pas avoir de longues descriptions qui peuvent parfois alourdir le récit, j'ai trouvé qu'il y en avait suffisamment pour imaginer l'univers. L'auteur a même inventé des noms de jours et de saisons, ça m'a plu mais en même temps ça m'a un peu gêné car je ne savais pas vraiment à quoi cela correspondait donc cela ne me donnait pas d'indication sur le temps qui passe. Il a été du coup difficile d'avoir une idée des années qui défilent donc impossible ou presque de connaître l'âge de Vaelin tout le long de son récit. On sait qu'il a 10 ans au départ mais ensuite on a aucune idée ou presque de son âge lorsqu'il passe les différentes épreuves de son noviciat. L'auteur nous dit juste à un moment donné qu'il a 19 ans mais cela sera la seule précision et c'est une fois sa formation terminée, par la suite on estime plus ou moins son âge grâce à quelques indices.

Le livre est découpé en plusieurs parties relatant des moments clé dans la vie de Vaelin chacune introduite par un témoignage de Verniers, et si j'ai beaucoup aimé l'ensemble du roman, j'ai surtout apprécié la première moitié du livre qui nous raconte son apprentissage au sein de l'Ordre car on y trouve de fortes amitiés qui se créent, une petite romance qui née, des intrigues politiques et de la magie, des ingrédients que j'aime retrouver dans mes romans Fantasy. Par contre, la seconde moitié (grosso modo) du livre, concentrée sur la guerre m'a un peu moins plu, j'ai eu l’impression que Vaelin était seul alors que ses compagnons sont présents, j'ai trouvé que leur amitié perdait en intensité et était vraiment mise de côté. Mais cette partie de l'histoire reste tout de même intéressante car les événements se passent côté empire Alpiran et on y voit un Vaelin plus mûr et se posant des questions sur l'intérêt de la guerre et ses conséquences.

Concernant les personnages, il y en a énormément qui apparaissent dans ce tome et même si je ne l'ai consulté que tard dans ma lecture, j'ai apprécié la liste récapitulative à la fin du roman (ainsi que la carte géographique au début qui permet de se situer tout le long de la lecture). Je ne peux par contre pas dire que je me suis vraiment attaché à eux, j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose, de l'émotion, cela viendra peut être dans les tomes suivants.

Dernier bémol, j'ai trouvé que finalement tout se passait un peu trop facilement pour Vaelin tout le long de ses (mes)aventures (dès le début) et j'ai aussi été déçue de ce qu'était Espoir et ce qui fait que Vaelin a obtenu son surnom, je m'attendais vraiment à autre chose, quelque chose de plus épique.

Enfin, le style de l'auteur m'a plu, je l'ai trouvé relativement abordable et on peut dire que les pages se sont tournées assez rapidement.

Malgré quelques points négatifs, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Vaelin, on peut dire que j'ai été happée par son histoire et le personnage m'a un peu fait penser à Fitz de la saga l'Assassin Royal de Robin Hobb (mais en moins attachant). J'ai aussi vraiment apprécié le fait qu'à aucun moment du récit je ne me suis ennuyée, l'action est présente tout le long du roman sans être excessive, je trouve qu'Anthony Ryan a bien su la doser.

En bref, si comme moi vous êtes fan de Fantasy, La Voix du Sang est un presque coup de cœur que je vous invite vivement à découvrir. Pour ma part je lirais sûrement la suite car j'ai hâte d'en savoir plus sur les aventures de Vaelin Al Sorna.

Je remercie Babelio et les éditions Bragelonne qui m'ont donné l'opportunité de découvrir ce premier tome d'une saga prometteuse.


4 commentaires:

  1. Je n'ai pas eu de coup de coeur, j'ai trouvé l'histoire sympa, bien menée, mais j'ai trouvé que ca manquait de combat, et je m'attendais à autre chose pour qu'il obtienne ce surnom,.. Sinon, j'ai adoré toute la première partie et la magie, la Ténèbre, et le role des quelques femmes du livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui la première partie est vraiment mieux je l'ai préféré aussi ^^

      Supprimer
  2. J'ai réellement du mal à vouloir essayer les livres Bragelonne. J'ai plutôt tendance à les boycotter en ce moment mais ne me demande pas pourquoi! J'en sais rien. En plus, vu que ce livre est la troisième personne, ce n'est pas cet aspect qui va me convaincre davantage. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ben tiens moi c'est l'inverse Bragelonne fait partie des éditeurs SFFF que je préfère depuis pas mal d'année ^^

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je vous répondrez avec plaisir dès que possible :)