dimanche 4 novembre 2012

Chronique : Medieval Superheroes



Titre : Medieval SuperHeroes

Auteur : Olivier Boile

Editeur : Editions NESTIVEQNEN

Genre : Fantasy humoristique

312 pages



Merci beaucoup à Olivier Boile de m'avoir envoyé un exemplaire de son livre. Il n'aura pas fait long feu dans ma pal ^^



Quatrième de couverture

Nouvelle-Courbevoie, XXIe siècle, Orlando a tout quitté : son devoir de super-héros et son XIVe siècle natal. Il vend maintenant des pizzas en banlieue parisienne et se persuade qu'il n'aura jamais à retourner dans ce Moyen-Age plein de maladies, de guerres et de gueuses…

Mais c'est sans compter sur ses anciens compagnons : les super-héros médiévaux, et sur le retour de la Peste Noire…


Mon avis

J'ai découvert ce livre grâce à la chronique de Books in Wonderland qui avait adoré cette lecture. Et bien je n'ai pas regretté de m’être laissée tenter, j'ai adoré ce bouquin.

Tout d'abord, dans ce qui m'a plus, il y a la couverture, même si ce n'est pas le plus important pour moi dans un livre. Elle fait très comics et avant de le recevoir je me demandais vraiment ce que j'allais avoir entre les mains, une BD ? un livre ? Ensuite, j'ai beaucoup aimé les illustrations au début du livre qui représentent certains des personnages les plus importants de l'histoire (bons et méchants). C'est un bonus très appréciable, au fur et à mesure que ces derniers apparaissaient dans l'aventure ça me permettais de les visualiser de suite.

J'ai trouvé que cela se lisait facilement. J'ai aimé l'écriture de l'auteur, c'était fluide et si j'ai mis du temps à le lire c'est seulement par manque de temps à consacrer à la lecture, mais surtout parce que j'avais vraiment envie de le faire durer. L'humour est présent tout le long sans être lourd, au départ j'ai pensé que ce serait à la Donjon de Naheulbeuk mais en fait je dirais que c'est un humour plus proche de la série Kaamelot et Hero Corp et je préfère ça finalement. J'ai ri du début à la fin. Le nombre de références à des films, séries et autres est impressionnant (on se demande vraiment comment l'auteur a pu penser à tout ça) et je pense que même un non-geek peut comprendre et apprécier.

Tout le long de l'histoire, Olivier Boile nous fait voyager entre le XXIe siècle et le XIVe siècle en alternant par chapitres et ça ne gêne aucunement dans la compréhension de l'histoire, au contraire. On fait connaissance avec les super-héros du XIVe siècle qui sont super entraînés au combat, mais aussi ceux du XXIe siècle qui sont de "simples" citoyens essayant de faire régner la justice au quotidien. Et ils vont lutter tous ensemble contre le mal qui touche leur siècle respectif.

Côté personnages, je suis fan de la plupart rien que pour leur nom et leur caractère : Bat Moine, Ronan le Destructeur (et son épée politiquement incorrecte), Captain Insensible, Le Saint, l'Auriculaire, Palsecam, Princesse Microbe etc... fallait y penser ! J'ai adoré les super-héros du XIVe siècle, tout particulièrement Rainbow (qui porte bien son nom) et La Chouette (les deux personnage sur la couverture du livre). Cette dernière a une façon de parler plus proche de notre époque que de son siècle d'origine avec ses "tu vois", mais ça n'est pas choquant ça m'a même bien amusée. Côté XXIe siècle c'est Sammy que j'ai adoré, il est juste hallucinant !

J'avoue que je n'aurais pas été contre une suite mais la fin est une vrai fin, avec un épilogue qui clôture bien l'histoire et ne laisse a priori pas penser qu'il y aura une suite aux aventures de nos super-héros. Mon seul bémol, c'est qu'il y a un petit manque d'action ou plutôt que le plus gros de l'action n'arrive que vers la fin de l'histoire mais c'est un final explosif !

Bref, je peux dire que ce livre est un coup de coeur. J'y ai trouvé ce que j'attendais : de l'humour, de l'aventure, des héros attachants et l'histoire est truffée de références pas seulement réservées aux geeks, et ce du début à la fin. J'espère qu'Olivier Boile en a prévu d'autres comme ça !

2 commentaires:

  1. Bonjour, J'ai moi aussi lu ce roman, et j'ai lu bon nombre de nouvelles d'Olivier Boile, je peux donc affirmer qu'il a bien d'autres bijoux dans son escarcelle :)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je vous répondrez avec plaisir dès que possible :)