mercredi 2 janvier 2013

Chronique : Bilbo le Hobbit


Titre : Bilbo le Hobbit

Auteur : JRR Tolkien

Editeur : Le Livre de Poche

Genre : Fantasy

312 pages








Quatrième de couverture

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.


Mon avis

Quand j'étais ado, j'avais lu le Seigneur des Anneaux du même auteur et j'avais vraiment adoré, mais l'histoire de Bilbo ne m'attirais pas du tout, en fait je me disais que lire ce qu'il s'était passé avant n'était pas intéressant dans la mesure où je savais ce qui allait se passer par la suite. Bref, j'étais convaincue que je n’apprécierais pas cette lecture et je n'ai jamais lu le livre. En fait, c'est tout récemment que j'ai finalement voulu lire ce livre et j'avoue que la bande-annonce du film et le journal du tournage de Peter Jackson  (en video sur youtube) ne sont pas étrangers à cette envie.

Bilbo Baggins va être embarqué dans une aventure extraordinaire alors qu'il est tranquillement chez lui et qu'il n'a rien demandé à personne, et ceci est dû au vieux magicien Gandalf (un personnage que j'adore toujours autant) qui débarque un jour sans prévenir en invitant 13 nains ! Ces derniers ont besoin d'un cambrioleur pour récupérer le trésor de leur peuple volé par Smaug, un terrible dragon cracheur de feu et le magicien est convaincu que Bilbo est la personne qui convient. Bien sûr en bon hobbit qu'il est, il refuse immédiatement de quitter sa tranquillité mais son côté Took va le pousser à suivre la troupe dans cette folle aventure semée d'embûches. Il va se découvrir un courage qu'il ne se connaissait pas et va étonner les nains plus d'une fois. Au cours de ce long voyage ils rencontreront plusieurs créatures différentes (souvent pas franchement sympathiques), et Bilbo va croiser le chemin de Gollum auquel il dérobera le fameux anneau qui lui sera plus qu'utile au cours de son aventure. J'ai été surprise de la manière dont Bilbo entre en possession de l'anneau, je parle vraiment du moment où il "tombe" dessus, je crois que je m'attendais à quelque chose de plus originale, j'étais presque déçue mais j'ai beaucoup aimé la partie de jeu d'énigmes avec Gollum que j'ai trouvé très amusante (dans le film aussi, cette scène est excellente) et ça m'a vite fait oublier la manière dont l'anneau atterrit dans la poche de Bilbo. Par contre, j'ai été déçue de la façon dont Smaug est éliminé ou plutôt par qui, je m'attendais tellement à ce que se soit Bilbo et je m'attendais à ce que se soit moins "facile", ceux qui ont lu le livre comprendront je pense.

J'ai passé un excellent moment en lisant les aventures de ce cher Bilbo Baggins, c'est un classique de la Fantasy à côté duquel il aurait été dommage que je passe. Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu du JRR Tolkien, j'avais oublié son écriture que j’appréciais étant adolescente et que j'apprécie toujours, et j'avais oublié aussi ses longues descriptions qui peuvent rebuter certains mais qui permettent de mieux s'immerger dans l'univers qu'il a créé, j'avoue que parfois j'en ai zappé mais pas ici. Ce que j'ai aimé dans ce livre outre l'aventure bien sûr, c'est l'humour et le fait que le lecteur par moment soit interpellé par le narrateur, on a vraiment l'impression d'avoir quelqu'un en face de soi qui nous raconte l'histoire de Bilbo (ce qui est logique puisqu'à l'origine ce livre est destiné à la jeunesse et pour être plus précise, JRR Tolkien avait écrit cette histoire pour ses enfants).

 JRR Tolkien est un auteur qui en a inspiré beaucoup d'autres et qui je crois en inspirera encore. Si vous voulez découvrir une oeuvre de cet auteur mais que la lecture du Seigneur des Anneaux vous fait peur, n'hésitez pas et lisez Bilbo le Hobbit, peut être qu'à la fin vous aurez envie de lire la fameuse trilogie et même plus qui sait !?



Une lecture de plus pour le challenge Littérature de l'imaginaire
(5/36)



1 commentaire:

  1. Pour ma part, je peine à le terminer je trouve qu'il ne se passe pas assez d'évènements même s'il y a des passages assez fort.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je vous répondrez avec plaisir dès que possible :)