mercredi 19 février 2014

[Chronique] La Maîtresse de guerre


La Maîtresse de guerre de Gabriel Katz
Editions Scrineo
Fantasy
446 pages

Fiche du livre
Logo Livraddict
  
Résumé :
Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes…


Mon avis

Ce livre est le second que je lis de Gabriel Katz et je suis déjà fan de cet auteur. Le premier que j'ai lu est le tome 1 de la saga Le Puits des mémoires que j'ai adoré (les deux tomes suivants attendent sagement dans ma pal). J'avais repéré La Maitresse de guerre il y a quelques semaines et j'avais très envie de le découvrir car la couverture et le synopsis m'ont beaucoup plu, donc lorsque j'ai vu qu'il y avait un partenariat sur le site Livraddict avec les éditions Scrineo et que ce livre était proposé j'ai immédiatement postulé. Quelle excellente surprise que d'avoir été parmi les sélectionnés et en plus le livre s'est retrouvé rapidement entre mes mains grâce à l'envoi rapide par Scrineo.

Une chose que je tiens à préciser parce que j'ai l'impression que ça arrive très rarement, c'est que la quatrième de couverture n'en dit pas trop, juste ce qu'il faut (je commençais à désespérer de trouver ça dans mes livres en ce moment). Je vais donc faire de mon mieux pour ne pas trop en dire moi aussi.

La Maitresse de guerre c'est l'histoire de Kaelyn, fille du maitre d'arme de son village, qui après avoir commencé à être formée par son père ne trouve pas de nouveau maître car personne ne veut former une femme. Elle va décider de s'engager dans l'armée et démontrer que ce n'est pas parce qu'elle est une femme qu'elle est moins capable qu'un homme. Bien évidemment tout ne sera pas aussi simple, alors qu'elle s’apprête à rejoindre son premier champ de bataille, le groupe de soldats dont elle fait partie va être décimé et elle va être enlevée pour devenir une esclave. Mais ceci sera pour elle le début d'une aventure au cours de laquelle elle va découvrir l'absurdité de la guerre à laquelle elle voulait tant participer et où elle poursuivra son apprentissage malgré les difficultés.

On est ici dans une histoire beaucoup moins sombre que ce à quoi on pourrait s'attendre dans la mesure où tout se déroule pendant une guerre. Je craignais de passer tout le livre au milieu des champs de batailles et j'étais contente de constater que pas du tout, même si bien sûr il y a des combats (il en faut un minimum tout de même). L'auteur nous donne ici plutôt le point de vue des stratèges des deux camps et on se rends compte que la haine que se vouent les gens se base sur des préjugés tenaces qui les poussent à commettre des horreurs.

Kaelyn est un personnage que j'ai aimé suivre, c'est une jeune femme forte qui se bat pour faire ses preuves dans un monde où on ne l'attends que dans une cuisine et à élever des enfants. J'ai trouvé très amusant toutes les fois où les hommes la sous-estiment, la croient faible et que juste après elle leur botte les fesses ! Ce qui ne fait pas pour autant d'elle juste une brute au féminin, c'est aussi une femme qui est fragile et c'est cette combinaison de force et fragilité qui fait que j'ai apprécié ce personnage. Un autre personnage que j'ai beaucoup aimé et trouvé fascinant c'est le maître de guerre Hadrian et je regrette qu'on en sache si peu sur lui finalement. La femme de ce dernier, Fenia, est un personnage que j'ai aimé détester, les aventures de Kaelyn sans elle auraient été nettement moins passionnantes.

J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume de Gabriel Katz qui m'avait tant plu dans le Puits des mémoires, c'est toujours aussi fluide et agréable à lire, et cette fois encore je me suis immergée facilement dans l'univers qu'il a créé. J'ai trouvé que l'action était bien dosée tout le long du roman, avec un moment de calme au milieu du livre au cours duquel on se pose avec les personnages pour ensuite repartir de plus belle. Puis, j'ai apprécié que les descriptions de l'auteur ne soient pas "lourdes", je n'ai à aucun moment ressenti de longueur. Enfin, les chapitres étant très court j'avais toujours du mal à me dire stop et j'ai tourné les pages à une vitesse folle.

En bref,  j'ai passé un excellent moment avec cette lecture, j'ai été conquise par La Maîtresse de guerre, c'est la magie de l'écriture de Gabriel Katz ! Je vous invite vivement à vous plonger dans ce roman qui j’espère vous plaira autant qu'à moi.

Merci à Livraddict et aux éditions Scrineo de m'avoir donné l'occasion de découvrir ce roman !  

oOo
3/26

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je vous répondrez avec plaisir dès que possible :)